Primaires

Ce Mardi aux États-Unis ont lieu tout un paquet d'élections primaires dans les deux grands partis, en prévision des élections générales qui auront lieu cet automne. Hé oui, les Américains élisent leurs députés et un tiers de leurs sénateurs tous les deux ans, et en plus un bon paquet de gouverneurs, de députés aux assemblées d'États et d'autorités locales allant du procureur au juge de paix en passant par le shérif du comté, le maire du bled, les conseillers municipaux, l'administrateur des écoles du comté, etc. etc. Ces primaires vont peut-être apporter quelques surprises car plusieurs personnalités sortantes sont malmenées par de jeunes loups ambitieux qui veulent une place au soleil. Déjà en Pennsylvanie, un dénommé Joe Sestak, ancien amiral et député d'État Démocrate avait déboulonné le transfuge du parti Républicain Arlen Specter (une sorte d'Éric Besson à l'envers) pourtant soutenu par la Maison Blanche. En Utah le vénérable sénateur Républicain sortant Robert Bennett avait été battu par plus réac' que lui.

Donc ce jour, coté Démocrate en Arkansas (l'état de Bill Clinton), le sénateur Blanche Lincoln, très soutenue par la Maison Blanche et l'ancien président Bill Clinton, est menacée par le Lieutenant-Gouverneur de l'État (le vice-gouverneur, comme il y a le vice-président) Bill Halter.

Coté Républicain, le gouverneur sortant du Nevada Jim Gibbons est bien parti pour perdre devant un dénommé Brian Sandoval, un ancien juge fédéral. Mais dans cet État c'est la bataille pour le droit à se présenter contre le sénateur sortant Démocrate Harry Reid — le principal artisan de la réforme de la santé — qui est à surveiller. Trois candidats aux primaires Républicaines dans cet État, donc, dont une candidate, donnée en tête, soutenue par les dingos du mouvement populiste anti-impôts et anti-gouvernement "Tea Party". En Californie on se bat pour avoir le droit de se présenter à la place qui sera laissée vacante par Arnold Schwarzenegger, l'une des candidates à la candidature, Meg Whitman — multimilliardaire ancienne PDG d'eBay — a mis une partie de sa fortune dans sa campagne pour les primaires! En Caroline du Sud on va désigner le candidat à la candidature pour remplacer le gouverneur sortant Mark Sanford qui traîne un bon vieux scandale matrimonial à ses baskets. La député d'État Nikki Haley se présente, elle a été accusé d'adultère non pas une mais deux fois ces dernières semaines! Elle est soutenue par Sarah Palin en personne.

Rassurons-nous, on peut s'attendre à ce que les primaires du Parti Socialiste, en France, soient moins agitées que celles-ci!

Aucun commentaire: