mardi 22 juin 2010

La mort de l'ours

. .

La pluie menace - Près de Saint-Benoit-La-Forêt, Indre et Loire

Où allez-vous, Papa loup
Chapeau mou, médaille au cou
Vous a-t-on nommé shérif
Des montagnes et des récifs ?

Non, mon fils, j'ai pris un bain
Chaussé guêtres et canne en main
Vais porter hommage au roi
Si tu veux, viens avec moi

N'orignal ni carcajou
Je ne connais roi que vous
Peigne plutôt tes poils fous
Et suis-moi à pas de loup

Ils ont marché quatre lieux
Arrivés près d'un torrent
Sauvage et débordant
De cris et de chants d'adieu

Bonjour Sire, c'est moi, le loup
M'voyez-vous, m'entendez-vous ?
Suis venu à travers bois
Vous saluer, comme ils se doit

Il se tient droit, salue l'ours
Qui a la patte dans le piège
Plein de sang dessus la mousse
Et tombe la première neige

Le petit loup est ému
Et voudrait rentrer chez lui
Le gros ours, le gros poilu
Lui sourit et dit merci

Ils sont revenus de nuit
A travers bouleaux jolis
Le plus grand marchait devant
Et pleurait abondamment.

Félix Leclerc

Aucun commentaire :