Les petits kapos

Rabbits

Lapins crétins Boulevard St Germain.

Donnez un peu de pouvoir sur les autres à quelqu'un sans risque de sanction ou de représailles, incitez-le, pour le soi-disant bien du système pour lequel il agit, à être dur et sans état d'âme et à exécuter les consignes avec zèle et vous transformez facilement quelqu'un de parfaitement ordinaire en petit kapo.

Je le vois tous les jours dans les circonstances les plus triviales et les plus ordinaires.

Il n'y a pas à se lamenter, c'est tout à fait humain, quoique assez déroutant et démoralisant quand on y réfléchi bien. Moi-même, à quelques occasions, je n'y ai pas échappé. Le mieux est de se tenir loin de ces gens là mais on ne peut pas toujours.

Il y a tout de même un certain nombre de gens qui échappent à cette transformation, soit par leur neutralité, soit par leur compassion et/ou gentillesse naturelle. Ils ne font pas long feu dans le système où ils sont qui récompense l'indifférence ou la dureté plutôt que la compassion et la gentillesse.

Pour résister il faut avoir un niveau de compassion un peu supérieur à la moyenne ou bien avoir beaucoup vécu et beaucoup souffert ou avoir vu beaucoup de souffrance (ou être un saint, religieux ou laïc, il y en a, mais ils ne courent pas les rues).

Mon médecin est comme ça, elle rayonne de compassion et jamais n'émet le moindre jugement négatif. Quand elle a à vous faire un reproche elle s'attache à vous faire comprendre pourquoi sans colère ni agacement et n'alourdit pas son reproche du moindre jugement généralisant et qui pourrait blesser. Rien que d'aller la voir et parler avec elle ça remet les idées en place et ça fait du bien à l'âme. Quand j'ai à faire à des petits kapos je pense à elle, ça me donne du courage, me permet de résister à mes émotions qui me poussent à haïr le kapo en question.

Aucun commentaire: