vendredi 7 mai 2010

Hung!

Au moins les Britanniques pourraient nous en remontrer, en n'accordant que 1,9% des suffrages à leur parti d'extrême droite le British National Party et aucun vote aux partis trotskistes ou d'extrême gauche (il ne s'en présentait même pas!). Les Brits sont naturellement politiquement modérés, c'est là une de leur plus grande qualité.

Les électeurs se sont débrouillés pour n'accorder aucune majorité absolue à la Chambre des Communes obligeant ainsi les deux grands partis à essayer de faire alliance avec les Libéraux-Démocrates. Les Conservateurs ont gagné mais pas assez. Il est logique qu'ils essaient maintenant de s'entendre les premiers avec les Lib-Dem de M. Clegg et qu'ils tentent d'aller "à la Reine" avec un gouvernement de coalition. S'ils n'y arrivent pas ce sera au tour du Labour d'essayer de trouver une coalition. Le Labour a subi une lourde défaite avec un coup de balancier de 5% en leur défaveur et en direction des Tories de M. Cameron. Les Lib-Dems qu'on voyait presque gagnants subissent une grosse déception puisqu'en fait ils ont 5 députés de moins que dans la précédente législature. Pas de miracle pour Nick Clegg donc, les élections ne se font pas sur un débat où l'un des prétendant a été déclaré vainqueur par la presse.

Nous voilà donc, enfin, les Britanniques, avec un hung parliament, un parlement sans majorité absolue. Il manque 20 sièges à M. Cameron pour pouvoir entrer au 10 Downing Street. Il va tenter dans les prochaines heures de se mettre d'accord avec les Lib-Dem, de former un gouvernement de coalition et d'aller voir la Reine. Un gouvernement avec les Libéraux-Démocrates obligera à une politique plus modérée de la part des Tories, est-ce cela que l'électorat britannique a voulu?

Aucun commentaire :