mercredi 5 mai 2010

Élections en Grande Bretagne: les candidats

En Grande Bretagne les leaders des partis politiques deviennent de facto premier ministre quand leur parti gagne les élections législatives. Quels sont les trois dirigeants de partis qui se disputent le pouvoir?

# Gordon Brown - Labour Party (travailliste, centre gauche): premier ministre en exercice et à la tête du parti travailliste depuis le départ de Tony Blair. Longtemps dans l'ombre de Tony Blair comme ministre des finances et numéro deux du gouvernement, en perpétuelle rivalité avec le beau Tony qui lui avait promis de lui céder la place de premier ministre... un jour (il n'avait pas dit quand!). Finalement nommé premier ministre alors que le Labour est en disgrâce dans l'opinion après treize ans de blairisme, la très impopulaire intervention en Irak auprès de George Bush et au moment d'une crise économique difficile à surmonter. Gordon Brown est un écossais austère, intelligent, travailleur et coléreux. Il n'a guère de charisme, n'est pas un orateur inspiré et il n'est pas très populaire. Ça serait un miracle qu'il soit encore premier ministre vendredi prochain, à moins qu'un parlement sans majorité ne lui permette de faire une alliance avec les Libéraux Démocrates.

# David Cameron - Conservative Party (conservateur, droite): né dans un milieu privilégié, petit fils d'un baronet et éduqué à Eton et Oxford, David Cameron n'a jamais vraiment fait d'étincelles jusqu'à ce qu'il prenne la tête du parti de Margaret Thatcher en 2005. Considéré pendant quelques temps par la presse comme le "Tony Blair" des conservateurs (jeune quadra élégant aux dents longues et rénovateur de son parti). Il est en fait assez pâle ou assez plat, comme on veux, n'est pas vraiment un visionnaire et n'enthousiasme pas grand monde. Pourrait profiter d'une déroute des travaillistes pour devenir premier ministre mais sera probablement obligé de composer avec les LibDems si son parti n'a pas la majorité aux Communes comme il semble que les choses se décident.

# Nick Clegg - Liberal Democrat Party (libéraux-démocrates, centre): le nouveau leader des LibDem pourrait bien entrer dans l'histoire comme l'homme qui a mis fin au bipartisme en Grand Bretagne. C'est lui le véritable héritier de Tony Blair, pas Brown ni Cameron. Fils de famille aisée et cosmopolite, il parle cinq langues, a fait de brillantes études à la Westminster School, à Cambridge, aux États Unis et en Belgique, il est marié à une Espagnole. Il a été journaliste et député européen. Il est relativement nouveau en politique puisqu'élu à la Chambre des Communes en 2005 pour la première fois. Le programme des LibDems est assez vague pour susciter des espoirs modestes à gauche comme à droite. Le leader profite de sa nouveauté, de son charme et de son aisance intellectuelle pour faire une forte impression dans les média. Il est exclu qu'il devienne premier ministre vendredi mais il pourrait forcer un parlement sans majorité à composer avec lui et avec son parti.

Aucun commentaire :