mercredi 31 mars 2010

Drill, baby, drill!

President Obama expands offshore drilling: Officiellement c'est pour tenter de diminuer la dépendance des États Unis au pétrole du Moyen Orient, cependant en décidant d'autoriser le forage pétrolier le long de certaines portions des côtes américaines de l'Atlantique et de l'Océan Arctique au Nord de l'Alaska, le président Obama tente de se rallier les Démocrates centristes, le secteur de l'énergie et les compagnies pétrolières et quelques Républicains de façon à aider le passage de sa future grande loi sur le climat. Mais il s'aliène beaucoup de gens: les écologistes, la gauche de son parti. Et d'une manière générale les Républicains ne sont certainement pas enclins à lui faire de cadeaux.
The proposal is also intended to generate revenue from the sale of offshore leases and help win political support for comprehensive energy and climate legislation. Mr. Obama and his allies in the Senate have already made significant concessions on coal and nuclear power to try to win votes from Republicans and moderate Democrats. The new plan now grants one of the biggest items on the oil industry’s wish list — access to vast areas of the Outer Continental Shelf for drilling. (New York Times)

ZZ0F35B98D.jpg
Infographie © The New York Times.

Aucun commentaire :