samedi 20 février 2010

Sports d'hiver

J'avoue avoir beaucoup de mal à m'intéresser aux Jeux Olympiques d'hiver. La télévision s'obstine à passer des épreuves de ski de fond — sans doute parce qu'il y a de nombreux Français en capacité de gagner une médaille. C'est incroyablement ennuyeux à regarder le ski de fond. Un peu comme le vélo d'ailleurs. Sauf que le ski de fond ça ne me donne pas mal au coeur quand je le regarde alors que le vélo oui. Le ski de fond est aussi spectaculaire que regarder l'herbe pousser. Il ne se passe rien, les athlètes font les mêmes gestes en cadence, le paysage est toujours neigeux avec des sapins sur les cotés de la piste et une trace dans la neige que tout le monde s'efforce de suivre, et les athlètes vomissent à la fin à peine la ligne d'arrivée franchie. Quand la force d'inertie qui s'abat parfois sur moi me fait rester devant la télé pendant une épreuve de ski de fond en général je m'endors. Ensuite le curling. Je crois que c'est quelque chose qui me plairait à pratiquer mais à regarder, pardon, c'est chiant comme la salle d'attente du dentiste! Le ski alpin est incroyablement inintéressant. Le saut à ski c'est joli mais ça va bien cinq minutes. Le hockey, on ne voit pas le palet, on ne sait jamais où il est et donc le jeu perd tout intérêt rapidement en dehors du peu de suspens. Je déteste le patinage artistique, je n'y comprends rien et je ne trouve même pas ça beau. Comment peux-t'on s'intéresser à ces événements sportifs, à les regarder à la télé (en dehors de l'écroulement hébété devant la télé qui est nécessaire parfois pour la santé mentale)?

Aucun commentaire :