Politique Américaine:
Le Procès

Eric Holder and the Khalid Sheikh Mohammed trial (The New Yorker).
L 'Attorney General (Ministre de la Justice), Eric Holder se trouve pris dans une intéressante controverse attachée à sa décision de traduire certains prisonniers de Guantanamo devant un tribunal pénal civil, en particulier celui de Khalid Sheik Mohamed l'instigateur des attentats du 11 septembre, qui devait se tenir à Manhattan. Finalement le procès n'aura pas lieu à New York, trop cher, trop dangereux, trop d'opposition à sa tenue. L'arrestation et la lecture de ses droits à l'auteur de l'attentat manqué de l'avion de Northwest Airlines à Detroit le jour de Noël a attisé le ressentiment nettement maladif d'une partie de la droite contre M. Holder qui voulait voir le pirate de l'air envoyé directement à Gitmo. M. Holder est accusé au mieux de faiblesse ou de naïveté, au pire (M. Cheney) de trahison. Par ailleurs, la Maison Blanche paraît soutenir M. Holder du bout des lèvres. Quand à la gauche elle l'accuse non seulement d'avoir trop vite cédé sur le lieu du procès de KSM mais aussi d'avoir commis une demie mesure en ne traduisant pas tous les détenus de Guantanamo devant un tribunal civil, on lui reproche à gauche, en effet, d'avoir laissé certains détenus être jugés par une commission militaire parce que leur cas pouvait donner lieu à une annulation de leur inculpation devant un tribunal civil (en clair ils avaient subis des sévices pendant l'enquête qui risquaient de faire annuler les preuves pour vice de forme). Bien qu'en gros ce long article du New Yorker prenne nettement le parti de M. Holder il expose clairement les arguments de uns et des autres.

Aucun commentaire: