dimanche 10 janvier 2010

démolition

Paris, 10 janvier 2010


Il règne un grand vent de rénovation dans mon quartier. Il y a des chantiers partout et soit on démoli et on reconstruit soit on rénove. Même l'immeuble où j'habite va y passer (à la rénovation bien sûr, pas à la destruction), ça sera un chantier gigantesque, autant l'intérieur que l'extérieur va être entièrement ravalé mais mon immeuble en a vraiment besoin et le plus vite possible tant la vétusté commence à être inquiétante. En attendant la destruction laisse place aux empreintes des bâtiments détruits et aux grapheurs dont j'admire la rapidité à investir les murs, même élevés.

1 commentaire :

R J Keefe a dit…

Les murs aux couleurs si vives ne se voient pas à New York.