Nobel

Je ne suis pas certain que les jurés du prix Nobel de la Paix aient fait un cadeau à Barack Obama. Pour moi ça ressemble plus à une sorte de tentative de corruption ou au moins d'influence qu'à une récompense. Au moment où la question se pose au président des États Unis d'envoyer ou non des troupes en renfort en Afghanistan, l'attribution de ce prix ne va pas lui faciliter la décision. Et puis ça ne ressemble pas à grand chose, il n'a rien accompli de si fort pour le mériter, le prix Nobel. En fait ce prix lui a été attribué pour la seule et simple raison qu'il n'est pas George Bush et qu'il a battu le candidat Républicain en novembre dernier. Jusqu'où va, en Europe, la haine de George Bush et l'adulation portée à Barack Obama? Mais enfin je me réjoui que ce prix lui ait été attribué, non pas qu'il le mérite tant que ça, mais parce que Barack Obama m'est très sympathique!

Il n'en est pas de même pour le prix Nobel de littérature qui une fois encore échappe à Philip Roth, qui l'a pourtant cent fois plus mérité que tous les écrivains qui l'ont eu ces dix dernières années (au moins).

1 commentaire:

Daud NAM a dit…

Oui, ça tient autant du boulet que de la distinction. Un beau cadeau empoisonné, à tout le moins.