dimanche 27 septembre 2009

lumière des bois

666137190_cnd5i-M.jpg


Il y a peu de mots et peu de liens sur ce blog en ce moment. Mais des images. Que j'aime bien.

Petit weekend à la campagne. Assis sur le canapé, devant la cheminée où un joli feu flambe, je tapote sur mon macbook. Les jambes étendues sur le petit meuble devant moi. La maison est silencieuse, il n'y a plus que moi qui suis éveillé. Cet après-midi grande ballade dans la forêt, il faisait un temps magnifique mais un peu frais dès que le soleil se couche. Les couleurs d'automne commencent à apparaître, des feuilles jaunes ça et là, des rousseurs dans les sous-bois. Les chasseurs se préparent à l'ouverture. Ici on chasse le sanglier en battues. Il y a beaucoup de sangliers dans les bois, des sangliers d'élevage qui sont rendus à la vie sauvage pour l'ouverture de la chasse. Les sociétés de chasse ont construit des petits affuts en bois le long des allées forestières, pour éviter que les chasseurs ne se mitraillent entre eux ou bousillent les rabatteurs ou leurs chiens. Ils tirent avec des balles blindées, c'est la guerre. Demain ça va être un massacre dans ces bois si paisibles qui regorgent de vie. Heureusement dans les coupes franches ont poussé des taillis impénétrables où les bêtes peuvent se réfugier, elles y sont même à l'abri des chiens. Les battues affolent les animaux qui traversent les routes n'importe comment. Un motard a percuté ainsi un chevreuil, paraît-il, l'autre jour. Gravement blessé l'homme à la moto. Le chevreuil a été tué.

J'ai horreur de la chasse et des chasseurs.

Nous avons trouvé des champignons, quelques coulemelles (qu'on appelait des potirelles, dans la région nantaise, quand j'étais gamin). La structure des champignons en lamelle est étrange et très belle, ces centaines de fines lamelles, le pied bien cylindrique et le chapeau qui en s'écartant fait éclater la peau brune et fine que le champignon porte quand il est naissant. La croissance des champignons est très rapide, en une journée ils sortent de terre et sont à taille adulte en 24 heures. Les champignons sont une forme de vie naturelle tout à fait fascinante, je trouve, certains recèlent un poison qui peut être très violent, d'autres des produits chimiques hallucinogènes. Les coulemelles sont comestibles et d'un goût assez fin.

Ce midi côte de boeuf au barbecue, avec des haricots verts du jardin. Un délice. En dessert pêches de vigne au vin. Arrosé d'un Saumur Champigny parfait. Ce soir tomates farcies (du jardin), salade (fraîchement cueillie), les coulemelles frites en entrée et les pêches de vigne en dessert.

Il y a pire sort.

Je suis en congé demain lundi. J'ai 14 jours de congés à prendre d'ici la fin de l'année. Je ferais bien un saut à New York mais je n'ai pas un rond (succession d'erreurs de trésorerie et de dépenses imprévues). Ce n'est pas que le voyage en avion soit cher, c'est l'hôtel à New York qui est hors de prix. À la limite je pourrais me payer l'avion et le séjour mais pas l'hébergement. Donc je vais prendre ces jours de congés, je vais les résorber dirons-nous, un par un. L'an dernier ma boite avait racheté les congés non pris. Mais cette année ça ne me semble pas envisagé.

1 commentaire :

Wictoria a dit…

Bonjour Jean
Te reste à envisager un échange de "home sweet home" ; je suis certaine que cela peut se faire , pas en un temps si court, peut-être, mais pour les prochaines fois...
(je ne suis jamais allée en Amérique, mais je compte y remédier)