samedi 5 septembre 2009

furtivisation

Bon, j'ai rendu ce blog plus "discret" en supprimant la publication simultanée des billets sur Facebook. Je ne mentionne plus que mes initiales et pas mon vrai nom partout (sauf sur Facebook) — JR c'est comme ça qu'on m'appelait, que vraiment tout le monde m'appelait, dans le temps au travail. Quand j'ai changé de job, et donc de collègues, en 2002 ce surnom a quasiment disparu, seuls certains "vieux de la vieille" m'appellent encore comme ça, c'est dommage car j'aimais bien ce surnom (mes initiales et une allusion à la série Dallas encore bien ancrée dans la mémoire collective des baby-boomers de mon espèce). Cette mesure de discrétion — devrais-je dire "de furtivité"?— devrait suffire pour que ces pages disparaissent du radar d'un certain nombre de gens ou du moins que la relation entre ma personne IRL ("in real life") et mon internet personna soit moins évidente, ce que je préfère.

4 commentaires :

Daylon a dit…

Je suis assez partisan, comme toi, de la dichotomie entre l'identité physique et l'identité numérique.

JR a dit…

oui je souhaite séparer mes deux identités (mais pas pour tout le monde! hein) je crois que c'est plus sain et que ça accorde plus de liberté à mon identité virtuelle.

R J Keefe a dit…

Oh la la, comment je l'ai détesté, pendant les années quatre-vingt, étant confondu avec JR Ewing! Moi, je suis airji, alors, pas ji-air!

JR a dit…

Oui airji! D'ailleurs quand je parle de vous à mes amis je dis : "mon ami airji de New York"!