pièces détachées

China admits death row organ use (BBC News) (La Chine admet que les organes des condamnés à mort sont utilisés pour les transplantations):
Selon le China Daily les prisonniers exécutés (par balle, ce qui à part le cerveau laisse les organes intacts) procurent les deux tiers des organes transplantés. Les Chinois sont 1,5 millions à attendre un organe et seulement 10 000 opérations sont faites par an. Le trafic d'organes prospère. Les condamnés à mort exécutés en Chine sont environ 1700 par an selon Amnesty International.

1 commentaire:

Andre-Francois a dit…

Eh bien, il v falloir que la justice soit plus efficace...