samedi 8 août 2009

25 ans et des poussières

Je viens donc de passer deux jours et demie en Bretagne pour compléter mes vacances d'été. Lors de la première semaine passée là-bas je n'ai quasiment, sauf une journée, pas eu de beau temps et souvent de la pluie. Cette fois ci c'était grand beau temps, un peu gris et brumeux le matin mais ensoleillé le reste de la journée et la mer calme. Deux jours et demie — je suis arrivé mercredi après-midi — absolument parfaits à tous points de vue. Les amis, la famille, mes petits neveux, des promenades en mer, des visites dans les îles de l'archipel de Molène... Ça fait maintenant depuis 1984 que je vais au Conquet tous les ans et même plusieurs fois par ans, la première fois j'ai adoré ce pays et je l'adore encore 25 ans après. Même si le climat est capricieux, le village et la côte et tout le paysage est beau. La ria (le Croaë, prononcez "creuil") a des aspects nordiques. Les îles en face du Conquet sont sauvages, les plages sont blanches et la lumière est d'une pureté saisissante. On peut toutefois regretter la disparition de l'hôtel, bar, restaurant Sainte-Barbe qui assurait un havre de paix, de gastronomie et de confort face à la mer sur un promontoire. J'y ai passé des heures de bonheur devant un citron pressé, leur fameux gâteau au chocolat, un café crème les jours de tempêtes à observer bien à l'abri derrière les vitres les assauts de la mer contre la digue et je crois que je ne me remettrais jamais vraiment de sa fermeture.

Aucun commentaire :