dimanche 5 juillet 2009

confusion

Sarah Palin a fait vendredi la déclaration la plus confuse et bizarre qu'elle n'ai jamais fait. Je ne mets pas de vidéo ici, ceux qui sont intéressé par l'écoute de ce brouet sauront où le trouver. Les journalistes se sont grattés les cheveux (littéralement, Anderson Cooper sur CNN par exemple avait vraiment l'air de ne rien comprendre aux déclarations de Palin et de son staff) devant un tel bazar aussi inattendu, à la veille d'un samedi férié qui plus est. Bref en gros Palin a déclaré — sa famille réunie autour d'elle — que non seulement elle ne se représenterait pas en 2010 au poste de gouverneur de l'Alaska mais qu'elle démissionnait tout de suite, sans attendre. C'était son premier mandat. Ses explications étaient très confuses mais il en est vaguement ressorti qu'elle en avait marre de la politique, que ça ne l'amusait plus du tout, que les fouilles-merde de journalistes de gauche elle en avait plus qu'assez, que tous ceux qui se moquaient d'elle, de sa famille, de ses compétences elle les envoyait au diable, elle passait le ballon (c'est littéralement ce qu'elle a dit) pour travailler autrement à la gloire et au rayonnement de l'Alaska (comment, elle n'a pas dit). Apparemment tout le monde a été pris de court par cette déclaration et même par cette décision, même son staff. Certains se demandent si elle ne fait pas ça pour pouvoir préparer sa campagne de 2012 à la présidentielle, mais ça serait une bien mauvaise stratégie et franchement personne n'y croit vraiment. Bref, Sarah ne s'amuse plus en politique et va faire autre chose, laissant tomber pas mal de monde au passage certainement. La clé de cette histoire, ou plutôt la goutte qui a fait déborder le vase est peut-être dans cet article de Todd Purdum paru cette semaine dans le magazine Vanity Fair, hautement critique sur l'ancienne candidate à la vice présidence. En particulier ce passage :

More than once in my travels in Alaska, people brought up, without prompting, the question of Palin's extravagant self-regard. Several told me, independently of one another, that they had consulted the definition of "narcissistic personality disorder" in the Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders—"a pervasive pattern of grandiosity (in fantasy or behavior), need for admiration, and lack of empathy"—and thought it fit her perfectly. When Trig was born, Palin wrote an e-mail letter to friends and relatives, describing the belated news of her pregnancy and detailing Trig's condition; she wrote the e-mail not in her own name but in God's, and signed it "Trig's Creator, Your Heavenly Father."

Aucun commentaire :