lumière de New York


Croisement entre une rue et la troisième avenue, New York

Ce qui m'interesse dans la photo c'est avant tout la lumière, ce qu'elle fait au sujet que je photographie, comment elle le sculpte, quelles couleurs elle lui donne. La lumière de New York est vraiment particulière, pas du tout comme celle de Paris, elle est plus dure et plus blanche, elle ricoche sur les parois de verre des grands immeubles de Midtown. Elle s'insinue entre les bâtiments pour éclairer un endroit, le faire briller, intensifier ses couleurs. Elle est métallique et tranchante le matin de bonne heure quand il fait beau, elle est caressante et douce et dorée le soir. Et quand il fait gris ou qu'il pleut et qu'elle se fait rare et capricieuse, elle invite au noir et blanc, naturellement.


Robe rouge à Greenwich Village.

Aucun commentaire: