à la campagne

L'orage gronde au loin, il a grondé comme ça toute la journée alors qu'il faisait si beau et chaud ici. Voyage en train, fantômes du passé, comme dans Zone de Mathias Énard que je suis en train de lire. Désolation des bords de gares de province, petites gares abandonnées, herbes sauvages entre les rails. En Touraine donc, où je suis né et où je reviens de temps en temps.

3660310761_9be681f8e3.jpg


Je me suis occupé de mes petits neveux et nièce, j'ai joué avec eux, je les ai porté, donné le bain, je n'ai pas l'habitude, alors ce soir je suis moulu mais c'est d'une fatigue saine. Je me sens serein.

3661111942_743221405b.jpg


J'aime la couleur et la lumière de mes dernières photos. Le format carré me force à aller à l'essentiel, à contracter l'espace, à focaliser, et c'est intéressant, et le carré c'est aussi plus d'équilibre. Enfin, je crois.

3660309539_f42ed5c16d.jpg

2 commentaires:

wictoria a dit…

tout à fait Jean, c'est carrément bien ce format, ces couleurs, ces ressentis
les enfants, même si tu n'en as pas tu le compends, sont des petites piles qui nous vident, mais ils nous chargent en autre chose :)

Daylon a dit…

Ah oui, "Zone".
Très intéressant, ce livre. Pas exempt de défauts, y'a des maladresses et parfois une unité de style imparfaite (l'utilisation du dialogue, à un moment, alors qu'on a traversé 2-300 pages dépouillées).
Certainement aussi trop long. J'imagine que c'est un gimmik à l'américaine (j'ai repensé au coté blablateur de William Gass; un truc bien plus tolérable par exemple chez Vollman).

Oualah.

J'ai hâte de connaître ton avis sur la chose.