de Montparnasse à Denfert

Il fallait que j'aille prendre l'air à midi, je suis allé faire un tour dans le quartier où je travaille près de la gare Montparnasse. C'est un quartier assez moderne avec des jardins au dessus des voies de la gare, des grands immeubles de verre, des hôtels gigantesques qui accueillent des touristes en groupes et en grappes, les équipages des compagnie aériennes étrangères, des séminaires, des congrès.

Longtemps la gare a été à ciel ouvert, quasiment, les grands immeubles donnaient dessus de chaque coté, la gare au fond de cet espèce de canyon de béton. Puis on a construit la dalle d'épais béton au dessus des voies, dalle sur laquelle on a planté un jardin public. Maintenant les immeubles donnent sur ce jardin, encaissé, sur trois cotés. Pour entrer dans le jardin on passe devant les studios de iTélé, une chaîne d'infos en continu. Il n'est pas rare d'y voir garées des voitures officielles, d'y voir des présentateurs griller une cigarette devant la porte.

Il y a des ouvertures dans la dalle de béton et ainsi quand on est dans le jardin on entend par endroit les haut-parleurs de la gare en dessous et les trains, leurs freins surtout. Il y a des passages peu connus qui descendent directement à l'intérieur de la gare. Et la tour noire qui domine tout ça. Il y a des SDF qui installent leurs tentes dans les coins, dans les endroits discrets pratiques pour habiter sous une tente à l'abri des regards, et se brancher clandestinement sur une prise de courant électrique.

À la sandwicherie j'ai vu en me retournant cette femme aux cheveux teints en blond d'incendie qui lisait un journal de turf et que j'ai photographié parce que sa chevelure jurait avec les murs rouges.

En sortant ce soir j'ai marché pour profiter d'un rayon de soleil, j'ai flâné autour du cimetière Montparnasse, sur le boulevard Raspail, jusqu'à Denfert.

3505569488_5a6c50f0a5.jpg

Aucun commentaire: