dimanche 26 avril 2009

le meilleur ami de l'homme

Les similarités entre l'homme et le cochon sont bien connues. On est fait pareil et on se passe la grippe. On peut même se passer des organes, des reins par exemple. Avoir des rognons de porc à la place de ses reins bien humains ça doit faire quelque chose. J'adore le saucisson, le bacon, le jarret avec la choucroute, l'andouillette, les lardons, le jambon fumé. Chez moi on disait que tout était bon dans le cochon, même le transfert d'organes et de virus apparemment. Dans deux grandes religions monothéistes le porc est interdit parce qu'impur. Je ne vois pas ce qu'un cochon peut avoir d'impur. C'est un animal assez sympathique et qui s'apprivoise très bien. Certes, il aime bien se rouler dans la fange et manger des saloperies mais les hommes aussi si vous voulez aller par là. Enfin certains hommes. Et le sanglier, quel animal fabuleux ! Et le cochon nain vietnamien, noir, familier, qui s'apprivoise pour le plus grand bonheur des petits et des grands ! Que serait la Bretagne sans ses cochons, cette fine odeur de lisier de porc qui embaume la lande à partir de Lamballe quand on va en Bretagne par la route.

5 commentaires :

Daylon a dit…

Je peux me tromper (et je manque de sources, là, tout de suite, maintenant), mais le qualificatif d'impur découle justement de la très grande sensibilité sanitaire de l'animal vis à vis de l'homme.

Étonnante similitude, d'ailleurs, vu que la branche la plus proche des primates est celle des canidés. Les cochons sont situés plus loin dans l'arbre de l'évolution.

Brigitte a dit…

de l'insuline de porc aussi, enfin plein de choses sont compatibles avec l'homme
oui dans l'cochon tout est bon: de la tête à la queue! (j'en ai vu tuer moé des cochons, et faire la saucisse et le boudin, non d'un chien)
impur: parce que vecteur de maladies si mal cuit (paraît que c'est pour ça qu'on interdit de manger du cochon dans certaine religions, pour des raisons sanitaires)
mais bon on dit aussi que l'homme est un cochon, hein

pour le reste, on a toujours craint les épidémies, et on oublie qu'il est plus dangereux de prendre le volant, de respirer l'air ambiant etc
en France on a des stocks de masques et toute la panoplie qui a été mise en place dans les mairies pour faire face à l'aviaire (c'est un bon commerce la peur des épidémies pour les labos pharmaceutiques et les marchands de masques)
bref faut pas avoir peur, on mourra un jour...

pour NY t'inquiètes, Barack est là, il a dit qu'il ne faut pas avoir peur...

Brigitte a dit…

trouvé sur wiki: le diable!
"les pieds fourchus du porc le mettraient en relation avec la représentation imagée du diable dans les dessins à partir du Moyen Âge"

(bon c'est aussi une tirelire)

Brigitte a dit…

et pis tu as aussi
e pericoloso ce porc Gersi!
ah ah ah

Brigitte a dit…

la bonne formule étant "et père y colle au zoo ce porc Jersy" dans la très lacanienne rubrique à brac de de Gotlib