Monkey business

7119224-6533e3862d3c315e3e19053565e1d7a3.49f8d4fd-scaled.jpg


Pris avec iPhone et application Snap Filters dans une vitrine rue Raymond Losserand dans le 14ème arrondissement de Paris.

Montparnasse

7118860-3b1f32c8730d3dd231ea55d5701cbede.49f8d4e9-scaled.jpg


Pris avec iPhone et application Snap Filters.

Marcadet

6996646-beb42500c21dcb8f7eb40ea3752d4e5a.49f8d4d3-scaled.jpg


Pris avec mon iPhone et l'application Snap Filters.

affluence

Toujours autant de visiteurs qui tombent ici via Google en tapant "gri_ du coch_" (je mets des underscores pour essayer de tromper Google, vous savez de quoi il s'agit). Ça n'arrête pas. Du monde entier il en vient. Mais mon bon Google on ne trouvera aucun renseignement intéressant ici sur la g_ du c_, envoie les ailleurs... Ah, les robots sont d'un bête!

Bon, c'est assez flippant quand même. Surtout que je pars dans 3 semaines à New York City.

le meilleur ami de l'homme

Les similarités entre l'homme et le cochon sont bien connues. On est fait pareil et on se passe la grippe. On peut même se passer des organes, des reins par exemple. Avoir des rognons de porc à la place de ses reins bien humains ça doit faire quelque chose. J'adore le saucisson, le bacon, le jarret avec la choucroute, l'andouillette, les lardons, le jambon fumé. Chez moi on disait que tout était bon dans le cochon, même le transfert d'organes et de virus apparemment. Dans deux grandes religions monothéistes le porc est interdit parce qu'impur. Je ne vois pas ce qu'un cochon peut avoir d'impur. C'est un animal assez sympathique et qui s'apprivoise très bien. Certes, il aime bien se rouler dans la fange et manger des saloperies mais les hommes aussi si vous voulez aller par là. Enfin certains hommes. Et le sanglier, quel animal fabuleux ! Et le cochon nain vietnamien, noir, familier, qui s'apprivoise pour le plus grand bonheur des petits et des grands ! Que serait la Bretagne sans ses cochons, cette fine odeur de lisier de porc qui embaume la lande à partir de Lamballe quand on va en Bretagne par la route.

bourré de produits chimiques

La formule que j'ai essayé n'était décidément pas la bonne, depuis que j'ai arrêté j'ai plein de commentaires que je n'avais pas pendant la semaine d'essai. Hum, à réfléchir.

Hier journée difficile, enrhumé, abruti, fiévreux, j'ai quand même réussi à travailler et à être un peu productif. Bourré de produits chimiques. Déjeuné avec M. au restau TexMex. Et puis le soir longue conversation avec M. sur mon complexe face à l'éducation et au savoir. Je n'ai pas fait d'études (une seule année de fac) parce que j'étais un petit con (pas parce que je ne pouvais pas) et maintenant quand je suis face à des gens qui ont fait de longues études ça me complexe. M. me dit que je n'ai rien à envier à des gens qui ont fait de longues études, je veux bien la croire mais j'ai du mal à intégrer ça. Une fois j'ai regardé le programme du DEUG de sociologie à Paris I Sorbonne et j'ai été attéré. J'avais déjà lu tous les livres de la bibliographie. À la limite je pouvais passer directement en licence ! Parlez-moi de la valorisation des acquis de l'expérience! Dans les sciences molles au moins. Je me rappelle de ce type, un sociologue du CESDIP, que j'avais rencontré et avec qui j'avais bavardé boulot et qui à la fin de la conversation m'avait demandé "vous avez fait quelle fac?" Cette année je vais avoir à faire à des universitaires, je me demande comment ça va se passer, j'appréhende un peu. Toujours mon complexe.

Ce matin, toujours enrhumé mais ça va mieux, nuit sereine.

misère

Bon, le rhume des foins a amené un rhume classique, fallait s'y attendre. Je suis crevé ce matin, je me sens faible et j'ai mal au larynx et au nez (qui coule).

Comme d'habitude je vais être malade le weekend, en plus il fait beau ce qui, étant enrhumé, me mine le moral. Je ne supporte pas d'être enrhumé et qu'il fasse chaud.

Bon, aller déjeuner maintenant, en plus j'ai faim.

hay fever

Toute la journée rhume des foins, une grosse crise, éternuements et mouchages, des centaines.
Autrement, la météo pour Brigitte : il a fait beau et chaud, mais j'en ai pas profité, ce soir j'ai des frissons, toujours le rhume.
J'ai pris du Zyrtec ce soir j'espère que ça va faire de l'effet.

Regardé Apollo 13 ce soir, à la télé. C'est marrant, j'avais déjà vu le film et j'ai personnellement vécu en direct l'aventure quand j'étais encore gamin, eh bien le suspens fonctionne encore. C'est un bon film, Apollo 13, très bien fait. Je n'aime pas du tout Tom Hanks pourtant, pas que ce soit un mauvais acteur, au contraire, mais je trouve qu'il ne fait vraiment pas astronaute et qu'il ne ressemble pas du tout à Jim Lowell, en plus il à l'air intrinsèquement bête. Gary Sinise, ça c'est un bon!

Je me souviens de soeur Sourire. On vient de faire un film de sa vie, qui sort aujourd'hui sur les écrans Français. Soeur Sourire, de nationalité belge, eut un succès énorme en 1963 avec une chanson "Dominique, nique, nique...", chanson composée au profit de son ordre des soeurs dominicaines. Soeur Sourire quitta les ordres en 1966 et fut ruinée par sa maison de disque et le fisc belge. Elle sombra dans la dépression et l'alcoolisme et se suicida en 1985 avec sa compagne.

Ah! Rachida Dati complètement larguée hier soir, écoutez ça, elle l'a fait exprès ou pas?

Allez, demain je fais des photos si j'éternue un peu moins.

avec désinvolture et perplexité

Il y a une semaine j'ai essayé de faire un post par jour avec des chapitres (Météo, Photo, etc.) mais en fait je n'ai aucune envie de continuer cette formule contraignante, en fait j'ai assez de contraintes dans la vie pour ne pas m'en rajouter une volontairement. Comme je l'ai toujours dit, j'ai un blogue parce que ça m'amuse, c'est un hobby pas une profession et je ne veux pas que ça devienne une obligation, je veux que ça reste un plaisir. De plus je ne blogue pas pour avoir des lecteurs mais parce que ça me fait plaisir d'écrire mes petits trucs, parce que ça m'amuse, point. Bien sûr ce n'est pas mal d'avoir des lecteurs et les blogues m'ont permis de découvrir des gens magnifiques et sympathiques et parfois de les rencontrer. Mais je ne cours pas après et je ne veux rien me contraindre à écrire en fonction de mes lecteurs.
Pardon à ceux que j'ai déçu une fois de plus. Je continue sur l'ancien rythme, quand ça me chante, quand ça me fait plaisir, sur ce qui m'intéresse, avec désinvolture et perplexité...

lundi

MÉTÉO
Journée magnifique, soleil, ciel bleu, parfait.

PHOTO
Faites avec mon iPhone aujourd'hui :

6173002-e9ed41c0e96528a644f02a76bcea858e.49ece0bf-full.jpg


6172883-5b9690481b2e645ce7b2f3ae6fc611dc.49ece0a1-full.jpg


MUSIQUE
New King of Klezmer Clarinet - Yom
Rhythm & Jews - The Klezmatics

INFO DU JOUR
Les propos d'Ahmadinejad contre Israël soulèvent un tollé sur la scène internationale. Qu'allions nous faire dans cette galère? Comme si ce n'était pas prévisible ! Et qu'on donne la parole à ce facho est déjà un scandale en soi.

LIEN DU JOUR
Eggleston Video :

via Liz Kuball

Et des dizaines de magnifiques images du grand photographe américain, .

dimanche

MÉTÉO
Le baromètre remonte vers les 1020 hpa. Comme il a beaucoup plut hier ce matin c'était gris et brumeux, mais l'après midi le soleil et revenu. Toujours frais.

PHOTO
Faites aujourd'hui avec mon iPhone :









NOTE
Les photos avec des appareils rudimentaires ont une certaine qualité qui manquent aux appareils sophistiqués. C'est ainsi que l'on fait de belles images avec des Lomos, des Lubitels et des Polaroïds et aussi avec l'iPhone qui présente l'ironie d'être un smartphone à la pointe de la technologie et qui coute très cher mais qui fait des photos du genre "techniques pauvres". Est-ce le comble du snobisme?

MOT DU JOUR
Klezmer : le klezmer est une tradition musicale des juifs ashkénazes d'Europe Centrale et de l'Est. Le mot est yiddish et vient de l'hébreu k'li zemer qui veut dire "instrument de musique". À l'origine (15ème siècle) le mot klezmer (au pluriel klezmorim) faisait référence aux instruments de musique mais au cours du temps désigna les musiciens qui la jouaient. Ce n'est qu'à partir de la seconde moitié du XXème siècle que le mot klezmer désigna un genre de musique. L'immigration juive aux États Unis entre 1870 et 1920 a permis de préserver la tradition klezmer. Un grand renouveau de cette tradition musicale se développe de nos jours et depuis les années 1990, avec un grand nombre d'orchestre et l'acceptation d'influences venues du jazz et de la pop.

LIVRE
La Saga Mendelson, Fabrice Colin

MUSIQUE
Live In London, Leonard Cohen
PODCASTS : American Jewish Music vol 1; KEXP Song of the Day; This American Life (Remenber Me, #283, 2009-04-06).

LIEN DU JOUR
Wolfgang Zurborn, un photographe qui nous fait voir la réalité avec un oeil différent.

vendredi, samedi

MÉTÉO
Vendredi : gris, frais, pluie le soir.
Samedi : gris, frais, pluie intermittente modérée, vent plein ouest modéré.

PHOTO
tartanday.jpg
Eh si!

NOTES
Toutes les nuits vers 2 heures du matin une série d'avions, trois ou quatre, décollent de CDG, comme le vent est d'Ouest je les entends passer au-dessus de chez moi. Ils volent assez bas. C'est étrange, non? Toutes les nuits.

***

Orages violents sur le Sud Texas, la randonnée à vélo Houston - Austin au profit de la recherche sur la sclérose en plaque, à laquelle Y. devait participer, est annulée, le camp intermédiaire à La Grange est inondé! La Grange ! Petite ville de 5000 habitants et siège du comté de Lafayette. À La Grange il y avait un célèbre bordel : le "Chicken Range", fermé en 1973, auquel la non moins célèbre chanson éponyme ("La Grange") de ZZ Top, sur l'album, Tres Hombres, fait allusion. Vidéo ci-dessous, attention les gens qui n'aiment ni le Blues ni les Guitar Heroes s'abstenir! C'est brutal, lourd et bouseux, moi j'aime bien.



MOT DU JOUR
Expression du jour plutôt, je devrais peut-être changer ça. Donc expression du jour : "pesky rodent" {en}, employé l'autre jour par mon ami RJ dans un de ses posts. "Pesky" veut dire agaçant, qui cause l'irritation, "a rodent" est un animal rongeur (du latin rodere, ronger). Par ailleurs ronger se dit "to gnaw", un rongeur est aussi un "gnawing animal", la prononciation de "gnaw" est amusante, il faut prononcer nô (avec le ô long). "Pesky rodent" est donc un rongeur agaçant, comment le traduire, puisqu'en Français ce n'est pas une expression courante?

LIVRE
La Saga Mendelson de Fabrice Colin

MUSIQUE
Live In London, Leonard Cohen
Tres Hombres, ZZ Top
Working On A Dream, Bruce Springsteen

INFO DU JOUR
Royal s'excuse pour les propos "injurieux" de Sarkozy sur Zapatero : allez, faut arrêter de tout le temps s'excuser pour ce qu'a dit le Prez', Ségolène, ça devient pathétique, maintenant!

Sondage JDD IFOP : Sarkozy 33% de satisfaits, +4 points, Fillion 43% de satisfaits, +4 points aussi.

LIEN DU JOUR
Interview with Isaac Bashevis Singer - The Paris Review {en}.

jeudi

METEO
Frais et nuageux. Pas de pluie.

PHOTO
pets
Bon ce n'est pas une photo récente mais je l'aime bien et elle n'a aucun succès sur Flickr, comprends pas !

NOTE
J'ai eu le mal de mer en regardant à la télé un reportage sur la pêche au crabe royal dans la Mer de Behring. Beuh ! Ce mal de mer était peut-être accentué par une légère gueule de bois due à quelques boissons (pas grand chose mais à mon âge il en faut très peu) hier soir entre amis du côté de Montparnasse. Excellente soirée d'ailleurs avec des gens sympathiques et intelligents. Toutefois je me rends compte que je supporte de moins en moins bien la nourriture Thaï, beaucoup de mal à digérer le basilic en particulier.

MOT DU JOUR
"To have bats in the belfry" {en}, c'est l'une des premières expressions anglaises que j'ai appris quand j'avais 12 ans. Littéralement ça veut dire "avoir des chauves souris (bats) dans le befroi", c'est un sky my husband à l'envers (il faudra que j'explique ce qu'est un sky my husband une autre fois), donc une expression qui, traduite litérallement, ne veut rien dire mais qu'on pourrait traduire par "avoir une araignée dans le plafond", être cinglé donc.

Quand j'étais enfant un de mes livres préférés était une histoire de chats siamois dont le titre était en Français : Des Chats dans le befroi. Ce titre ne signifiait pas grand chose pour moi. J'ai mis quelques années à comprendre que c'était la traduction d'un calembour anglais : "Cats In The Belfry". Le traducteur ne s'était pas trop foulé.

LIVRE et MUSIQUE
Rien, nada, nothing, pas eu le temps.

INFO DU JOUR

Le département de la Justice des États Unis vient de rendre public les mémos secrets décrivants les activités de la CIA, en particulier les actes de torture que le président Obama a interdit désormais.
"The United States is a nation of laws. My Administration will always act in accordance with those laws, and with an unshakeable commitment to our ideals. That is why we have released these memos, and that is why we have taken steps to ensure that the actions described within them never take place again."
Barack Obama
LIEN DU JOUR
A Honest Acceptance Speech, du grand McSweeney [humour]

mercredi

METEO
Beau et doux le matin, ciel laiteux l'après-midi, de plus en plus chargé et averses le soir. Les pluies s'évacuent vers le Nord Est et de l'air frais s'installe.

PHOTO DU JOUR
-
Hier en fait, j'ai traversé le cimetière Montparnasse en rentrant de déjeuner.

NOTE DU JOUR
Deux filles qui bavardent à la table à coté de moi chez Hoshi, ce midi :
"Alors je lui ai dit : tu crois pas que je vais encore les inviter, non? À mon mariage ils nous ont offert douze flûtes, alors qu'on en a eu pour 110 euros par invité ! Et puis t'aurais vu leur mariage à eux! Lui il est blindé mais elle, elle a pas un rond, elle est divorcée, hein. C'est simple, après le repas j'avais encore faim et je suis une femme. Y'avait qu'un seul hors d'œuvre, pas de trou normand, du champagne rosé, pas de pièce montée, la misère."

MOT DU JOUR
"Kidnapping" {en} n'a rien à voir avec la sieste ("nap") mais tout à voir avec "to nab" : voler, kidnapping est bien le vol d'un enfant. Plus léger : "to nap" ( pret: napped, pp : napping) signifie faire un court sommeil, une sieste. "To catch someone napping" signifie prendre quelqu'un par surprise.

Des synonymes de "nap" (la sieste) : "a cat sleep", "a catnap", "a snooze" (une ronflette ou un roupillon en Français), "a zizz", " a kip" (un somme en Français).

LIVRE
The Fifties - David Halberstam

MUSIQUE
Rien écouté aujourd'hui.

INFO DU JOUR
Sus aux pirates, la guerre asymétrique : la frégate française Nivôse, a arrêté un navire pirate naviguant au large des côtes kényanes. Onze pirates ont été capturés.

LIEN DU JOUR
Un amusant et spirituel texte de David Sedaris dans le New Yorker:
Guy Walks Into A Bar Cab {en}

mardi

METEO
Douceur, soleil le matin et nuages l'après-midi, un peu orageux, des éclairs et du tonnerre à l'ouest le soir. Plongée du baromètre à partir de 11 heures du matin, jusqu'au soir où il se stabilise plus ou moins.

PHOTO DU JOUR

-, première mise en ligne par Jean Ruaud.
Il y a quelques jours en fait, en sortant de l'American Library in Paris.


NOTE DU JOUR
Avez-vous constaté comme moi l'infantilisation du vocabulaire? Ce n'est pas nouveau mais ça m'irrite de plus en plus. Plus personnes ne parle des mères mais des "mamans", on n'entend plus le père mais le "papa". Je ne compte plus le nombre de "bises" et de "bisous" que des gens que je n'ai jamais embrassé m'envoient. Et un collègue m'annonce sans rire: "Maurice viendra nous faire un petit coucou"! Ces cucuteries étaient plutôt l'apanage des femmes mais de plus en plus d'hommes se laissent contaminer.

MOT DU JOUR
Fearless {en} : adjectif, de "fear" la peur et "less" moins. "Fearless" veut littéralement dire sans peur mais on peut le traduire par "intrépide", "audacieux", "courageux", "brave".

Toutefois (à l'usage de Ségolène) le mot "fearlessness" existe, mais moins utilisé et moins joli que "bravery", il se traduit par courage ou audace mais pas par bravitude.

À noter l'adverbe "fearfully" qui veut dire, dans son emploi le plus fréquent : peureusement, épouvantablement, mais aussi de façon un peu désuète : extrêmement, comme dans la phrase "These strawberries are fearfully good".

Lire cette passionnante discussion sur la belle formule biblique du Psaume 139 dans la King James version : "I praise you because I am fearfully and wonderfully made; your works are wonderful, I know that full well." La traduction du Roi James de la Bible est dans un anglais somptueux.

LIVRE
The Fifties - David Halberstam

MUSIQUE
Live In London - Leonard Cohen

INFO DU JOUR
Les Français sont des ânes (1075ème édition) : Jacques Chirac revient au premier plan en devenant la personnalité préférée des Français, selon un sondage IFOP pour Paris-Match rendu public mardi.

LIEN DU JOUR
Lucas Monaco - Artwork
Une magnifique collection de dessins inspirés par les cartes, la géographie et les images satellites.

prochain départ

J'irais donc à New York du 15 au 22 mai. J'ai trouvé des billets directs sur Air France à un prix très intéressant aujourd'hui, et j'ai réservé mon vieux Pod Hotel sur la 51ème rue Est. Je descend toujours à cet hôtel, très central et relativement bon marché (plutôt bon rapport qualité prix, pour New York) et auquel — c'est un élément important — je suis habitué ! Ça va faire ma cinquième visite à New York, que vais-y faire? Eh bien arpenter, marcher, baguenauder, me balader, nez en l'air, admirer les immeubles, les maisons, l'architecture, les parcs et jardins, les gens, photographier, rêvasser, descendre Broadway à pied, traverser la ville en autobus, flâner dans Central Park, bavarder, déjeuner avec les amis de là bas, écumer les librairies, entrer dans un Starbucks et regarder les gens passer en sirotant un Café Moka, capter l'ambiance, les variations infinies de la lumière, le flux des gens et du temps, apprivoiser le pavé New Yorkais, m'extasier devant les fumerolles qui jaillissent des rues, manger à Chinatown, aller voir un match de base-ball au nouveau Yankee Stadium, me perdre dans les rayons de Strand ("18 miles of books"), lire le Times dans un diner en mangeant un breakfast de pancakes et de crispy bacon avec du corn syrup et du beurre, faire une virée à Brooklyn, boire un dernier verre à la terrasse du River Café, aller écouter du jazz dans un bar ou une église, etc. Voilà, pas grand chose en somme, mais qui me convient et qui me plaît et qui me permet d'engranger des images et des sensations et des souvenirs, jusqu'à la prochaine fois.

à la voile

À propos de ce billet je voudrais ajouter une chose :

Le nomadisme en bateau à voile est une forme particulièrement prisée en France de rupture avec la société, une sorte de protestation contre les contraintes de la vie conformiste occidentale, une envie de grand large et de liberté, un retrait laïque — ou parfois à cause d'un mysticisme un peu new age — au désert couplé à l'illusion que l'on va trouver ailleurs des peuples plus près de la nature et plus généreux — ils sont en effet plus près de la nature mais seulement parce que leur atroce pauvreté ne leur permet pas autre chose et leur générosité est souvent pleine d'arrières pensées vénales bien réalistes. Les Français qui sont partis comme ça vers le large sont assez nombreux, la tête farcie d'illusions et de préjugés aussi stupides que ceux qu'ils exècrent et quand ils ont réussi à échouer quelque part, parfois à leur point de départ : par exemple le port de Bénodet sous la grisaille Morbihanaise, ils écrivent un livre. Certains de ces récits de voyage en famille deviennent — c'est invraisemblable — des best-sellers. Mais tout le monde n'est pas Antoine ou Moitessier. Il y en a qui ne prennent pas la mer mais qui partent vivre à la campagne (au Larzac ou à Tarnac), échouent sur une île polynésienne ou partent en vélo vers l'Afrique. Il y a toujours plein de citoyens bien rangés pour les admirer, les suivre et les encourager, comme s'ils étaient leur conscience, ou les témoins que leurs propres rêves naïfs ne sont pas morts avec l'achat du lave-vaisselle, de la tondeuse à gazon et du téléviseur LCD . Et une frange de la population le cou serré par les cravates et les pieds coincés dans les chaussures en cuir, de les détester pour les mêmes raisons, en gros. J'ai de la compassion pour ces naïfs bien inoffensifs et je les trouve tout de même plus sympathiques, avec leur naïveté et leurs illusions parfois létales — et bien que souvent ceux qu'il m'arrive de côtoyer me paraissent franchement ridicules, pathétiques et irritants, pique-assiettes et portant des jugements catégoriques comme des bigots — aux petitx gars qui veulent devenir trader.

Texas 90, west of the Pecos bridge

Y. m'appelle tout à l'heure au téléphone " on voulait juste te dire qu'on passait le Pecos, de retour de Big Bend, on est passé à Langtry et on va vers Del Rio". Il me connaît bien le bougre, il sait que ce sont les lieux du mythe pour moi...
"La prochaine fois que tu viens on t'emmènera là, c'est génial!"

I'd often dreamed of going West to see the country, always vaguely planning and never taking off.
Jack Kerouac, On The Road


pecos.jpg

pirates

À propos des pirates Somaliens et de l'affaire du Ponant ont lira avec intérêt, profit et pas qu'un peu d'amusement, le long et extrêmement bien documenté et bien écrit article de William Langewiesche {en} dans Vanity Fair. Du nouveau-nouveau journalisme dans toute sa splendeur avec style et humour et un peu d'ironie vis à vis de la France et des Français. Si le sauvetage de l'équipage du Ponant s'est bien déroulé celui, hier, de l'équipage du Tanit (1) s'est soldé par la mort du skipper {fr}, tué par les pirates ou par les commandos, on ne sait pas — mais quand il y a un échange de tirs dans un aussi petit espace que la cabine d'un navire de plaisance ce n'est pas étonnant qu'il y ait des victimes collatérales.

(1) Le Tanit est un voilier de plaisance Français, apparemment celui d'un couple de ces jeunes gens qui prennent la mer, sur les traces de Moitessier {fr} ou de Damien {fr}, possédés par l'illusion qu'on peut s'échapper et qu'on vit mieux ailleurs {fr}. C'est parce qu'ils étaient occidentaux et qu'ils voyageaient sur un bateau à voile pour leur plaisir et qu'ils représentaient des dollars potentiels que les pirates les ont kidnappés, et c'est parce qu'ils représentaient la France que le gouvernement a réagi de façon aussi intransigeante; pour des gens qui rejettent le mode de vie occidental, la société de consommation et l'argent et qui partent sur les mers pour "vivre autrement" et "partager avec les peuples rencontrés" c'est d'une ironie tragique. La reconnaissance de l'illusion est souvent d'une violence extrême. Ils tenaient un blogue {fr} ces jeunes gens, comme il se doit de nos jours, et la lecture de celui-ci, à posteriori, est d'une profonde tristesse — les commentaires sont encore ce qu'il y a de plus triste entre les éternels donneurs de leçons qui leur disent quasiment "c'est bien fait pour vous" et tout ceux qui sont inconsolables parce qu'ils avaient projeté sur ce couple leurs propres rêves.

HADOPI out

La loi "HADOPI" a été rejetée par le parlement à la faveur de l'absence des députés de droite qui avaient oublié d'être là au moment du vote et grâce à la mobilisation d'une quinzaine de députés de gauche qui ont su se pointer dans l'hémicycle au moment du vote. Toute cette affaire nous en dis long sur les pratiques parlementaires et aussi sur l'importance qu'attache la droite à cette loi mal foutue. La loi sera sûrement revotée à la rentrée parlementaire mais c'est un camouflet pour le gouvernement. Rappelons nous que la droite avait usé du même stratagème pour repousser la première loi sur le PACS, je ne sais plus en quelle année, mais aux dépends de la gauche cette fois là.

J'ai été sidéré d'entendre Maxime Le Forestier, le Maxime de "Parachutiste" dire que les députés de gauche contribuaient à la suppression d'emplois dans l'industrie du disque.

Ça n'a rien à voir je sais, mais j'ai rencontré Raymond Domenech dans la rue du Départ en sortant du travail ce soir! Je dis ça tant que j'y pense.

rebranché

Tiens, ce soir Internet est revenu et la Livebox fonctionne. Combien de temps? Je n'espère rien et je ne décommande pas le technicien demain, j'ai dans l'idée que ça ne va pas durer longtemps comme ça.

coupure

Hier soir en rentrant je vois que la Livebox clignote, et ça c'est mauvais signe, c'est en tout cas signe qu'il n'y a pas de connexion Internet. La Livebox m'a donné quelques inquiétudes dernièrement, depuis trois mois en fait, depuis le jour où je suis rentré de Houston et où elle s'était déconnectée pendant plusieurs heures mais la connexion était revenu ce jour là, ou plutôt ce soir là, bien que le techos de la hot-line Orange m'ai dit que la panne venait du câble électrique et qu'il m'en envoyait un nouveau par Chronopost. Je l'ai reçu trois jours après ce nouveau câble, mais je ne l'ai remplacé seulement qu'avant hier et comme on le voit, pas pour le mieux. Depuis trois mois cette Livebox me donne des soucis, elle se déconnecte assez souvent mais se reconnecte peu après de sorte que je n'ai jamais appelé la hot-line pour ça, n'ayant finalement pas à me plaindre de son fonctionnement (celui de la Livebox) erratique, certes, mais un peu seulement et, selon moi, ne nécessitant pas un appel à la hot-line. J'ai cru que l'employée de la hot-line que j'ai eu hier soir était la même qu'il y a trois mois (encore de ces coïncidences dont la vie est faite et qui vous font parfois croire qu'on est dans une autre dimension, une twilight zone). En fait la personne que j'ai eu au téléphone à la hot-line avait le même accent antillais que celle que j'ai eu au téléphone, au même numéro, il y a trois mois mais ce n'était probablement pas la même personne plutôt le fait que le centre d'appel est probablement à la Guadeloupe, en Martinique, à la Guyane ou à la Réunion. La personne du centre d'appel -- que j'imagine bien parce que j'ai été superviseur de centre d'appel dans le temps et que je connais leurs techniques de travail, la manière dont les ingénieurs ont conçu les scénarii sur des graphiques en Unified Modelling Language, scénarii qui, bien que réfléchis, améliorés, bénéficiant de retours d'expériences multiples, peaufinés afin qu'ils répondent au plus près possible à la demande du client et même parfois dans une certaine mesure à la personnalité (du moins ce qu'on peut en deviner), au degré d'expertise technique, à l'humeur du client qui appelle -- la personne du centre d'appel, donc, suit à la lettre le scénario qui apparait sur son moniteur devant elle et pose des questions techniques de façon robotique et le reste de sa conversation, scénarisée à mort, énoncée sur le ton le plus neutre comme si elle lisait le bottin, est vaguement inquiétante, en tout cas bizarre, par son manque d'à propos, d'improvisation, de ton ou de sentiment. Après qu'elle m'ait demandé de faire les opérations habituelles, redémarrer la Livebox, lui indiquer la nature du clignotement de la diode @, lent ou rapide, la personne de la hot-line m'annonça qu'elle avait constaté que "ma ligne était instable" (ses mots) et que la Livebox ne parvenait pas à se connecter au réseau, lui même exempt de toute panne structurelle, et donc que la panne venait de ma Livebox ou de mon installation téléphonique et enfin qu'un technicien m'appellerait sur mon téléphone cellulaire samedi entre 10 et 12 heures afin de déterminer si on m'envoyait une nouvelle Livebox ou si on faisait déplacer un technicien pour vérifier ma ligne téléphonique, ce qui en clair signifie que je n'aurai pas de nouveau Internet à la maison avant plusieurs jours au moins ou bien plus rapidement si la Livebox se remet toute seule à fonctionner correctement, comme la dernière fois, ce qu'elle n'avait toujours pas fait ce matin.

shut down

Plus d'Internet à la maison ! La Livebox ne répond plus, elle est probablement HS. Je ne sais pas quand je serais de nouveau en ligne.

C'est frustrant mais il y a pire, comme problème.

parfaite journée

Une journée absolument parfaite, ensoleillée et douce, ou qui aurait été absolument parfaite si je n'avais pas ce p… de rhume des foins.

Jusqu'à ce que j'habite à Paris je n'avais jamais eu aucune allergie. De là à en déduire que c'est l'air de la capitale qui est nocif il y a un pas que je ne veux pas franchir. Mais tout de même…

Alors j'ai craqué pour les médicaments habituels Zyrtec / Béconase ou plutôt ces versions : Humex Rhinite Allergique et Béclométasone. Bon j'ai l'impression que ça fait déjà de l'effet. J'espère qu'il fera aussi beau demain.

spin

J'adore quand Sarkozy dit "il n'y a eu aucun blessé parmi les manifestants" et "les dégâts matériels seront payés par les assurances" à propos des manifestations violentes hier à Strasbourg. Ça ressemble à une victoire à la Pyrrhus et un sacré exercice de pensée positive ou de spin (comme on veut).

réac

Je ne suis pas réactionnaire bien qu'on puisse le croire. Je ne suis certes pas progressiste non plus. Qu'est-ce qu'un réactionnaire? Marx disait que c'était celui qui cherche à faire tourner la roue de l'Histoire en arrière, et ça n'a jamais été mon désir. Je ne dis jamais que c'était mieux avant bien que je déteste la façon dont les gens se comportent à mon époque, j'aurais certainement détesté les mentalités du XIXème siècle de la même façon. J'embrasse avec fougue toutes les innovations des sciences et des techniques, je ne suis pas un luddite. Je n'éprouve guère de nostalgie pour quoi que ce soit. Mais l'idée que l'humanité avance vers un avenir radieux ma paraît comme une aberration démentie facilement par les faits. Si elle continue comme ça l'humanité va directement à sa perte, oui. Parfois je me dis ce sera mieux ainsi et le plus souvent je me dis que ça serait quand même dommage.