Hadopi

Je n'ai pas participé à la protestation contre la loi dite Hadopi (en fait la Loi Création et Internet) parce que par ce que j'ai une opinion nuancée sur cette loi. Avertissement : comme tout le monde il m'est arrivé de télécharger illégalement des chansons (jamais des films ou des vidéos) ou de copier-coller des images qui appartenaient à d'autres. Cependant, d'un coté je ne vois pas de justification morale à tolérer la contrefaçon et je ne vois vraiment pas comment on peut ignorer la propriété intellectuelle au nom de la liberté de faire ce qu'on veut sur Internet. Et dire que, par exemple, le fait que les majors du disque se sucrent largement au passage justifie qu'on télécharge la musique sans la payer me parait être une de ces justifications vaseuses qu'inventent tous les gens pris la main dans le sac. Et en outre la possibilité offerte de voler et sa facilité n'excusent pas le vol (bon d'accord on me dira que ce n'est pas du vol mais de la contrefaçon mais enfin, passons...). Ce n'est pas parce que l'épicier du coin vend ses pommes de terre trop chères et qu'en plus il les étale devant son magasin et qu'il ne les surveille pas qu'on va lui piquer et qu'on aura raison de le faire et qu'en plus nous interdire de le faire sera une atteinte inqualifiable aux libertés auxquelles nous avons droit en tant que citoyens d'une démocratie. D'un autre coté les mesures de rétorsion envisagées me semblent inadaptées. Au bout du compte vont se faire prendre ceux qui n'auront pas été assez malins pour contourner les dispositifs prévus et j'ai bien peur que ça ne règle en rien le problème du téléchargement illégal. Par contre je ne crois pas une seconde que sucrer au bout de plusieurs avertissements la connexion Internet d'un téléchargeur de mp3 ou de vidéos soit une restriction des libertés publiques, non mais!...