ego note

Est-ce parce que je vieillis ou parce que mon rapport au travail a changé mais maintenant je suis généralement sur les rotules le vendredi. J'ai toujours eu du mal à me lever le matin et encore plus maintenant mais le vendredi matin c'est encore pire que les autres jours et le vendredi soir je suis tellement fatigué qu'il m'arrive de piquer du nez devant mon ordinateur ou devant la télé. Par contre le lundi matin je suis encore un peu comateux mais beaucoup moins qu'avant et au bout de quelques minutes de travail je suis frais. Je ne fais pas un travail physique mais intellectuel qui consiste essentiellement à lire, écrire, faire des cartes (géographiques) ou des calculs sur Excel, des requêtes sur Access et réfléchir à ce que je fais. Ce n'est vraiment pas fatiguant physiquement, je suis toute la journée assis en face d'un ordinateur et de deux écrans jumelés, je n'ai quasiment pas de communications téléphoniques (je ne me sers pas du téléphone, je déteste ça, je préfère écrire aux gens par mail que de leur parler au téléphone, une autre de mes névroses), l'ambiance au travail est plutôt calme et confortable bien que nous soyons entassés dans un bureau paysager, je n'éprouve quasiment aucun stress. Il n'y a donc aucune raison tenant au travail lui-même pour que je sois fatigué le vendredi, sinon une certaine tension nécessaire à ma concentration et au travail par définition contraint, qui retombe le vendredi. Peut-être que je ne dors pas assez. En vieillissant j'ai peut-être besoin de plus de sommeil. Dans le passé je me contentais facilement de 6 heures de sommeil par jour, maintenant je sens bien que six heures ce n'est pas suffisant et je me suis mis à préférer 7 heures par jour, idéalement c'est 8 heures de sommeil qu'il faudrait, je crois, et j'en suis loin en semaine (le weekend par contre je récupère). Mais si je dors 8 heures par jour en semaine j'ai l'impression de ne pas avoir de vie personnelle, c'est pourquoi je rogne sur les heures de sommeil.

Aucun commentaire: