premier décembre

Comme d'habitude le premier jour du mois il y a la queue au distributeur de cartes oranges à l'entrée du métro. Un type arrive et d'un coup sec, sans forcer, sans se presser, d'une geste précis et décidé, ouvre la porte normalement réservée aux handicapés ou aux poussettes, porte grillagée qui normalement s'ouvre à distance, sur demande par interphone. Le type est royal, d'une dignité et d'une élégance extraordinaire dans le menu larcin. Il s'est dirigé vers la porte grillagée et l'a ouverte, simplement, sans façons, comme si c'était une action parfaitement normale, comme si c'était la seule chose à faire et probablement c'est ce qu'il fait tous les jours. Plein de gens qui faisaient la queue se sont engagés à sa suite, sans la moindre hésitation.

Il fait gris et sombre, on est le premier décembre, c'est tout juste si le jour se lève et d'ailleurs quand il voit le temps qu'il fait il se recouche aussitôt, le jour.

Aucun commentaire: