street view


Nom d'un petit bonhomme! Google maps avec les vues des rues panoramiques et orientables c'est vraiment génial!

7 commentaires:

Kill Me Sarah a dit…

Enorme.
Dommage qu'il n'y ait encore que peu de villes où cela fonctionne.

Rose etc a dit…

et oui, ainsi plus de secrets, big brother est là, espion, il couvre le monde, sauf les zones interdites secret défense

JR a dit…

Mais non, Rose, il ne s'agit pas de films ni de caméra braquées en permanence sur les faits et gestes mais de photos. Ca existe déjà en France mais c'est moins facilement "navigable" que chez Google...

Rose etc a dit…

big brother is watching you, of course JR
(si c'est pas des caméras -j'suis quand même pas idiote, c'est pire, parce que tu ne les vois pas, mais elles te voient et enregistrent les infos de tout là haut)
et dis-moi pourquoi les zones militaires sont floues...
ps: moi je me vois chez moi, quand je regarde chez google)))) et je vois James Bond à Chicago, alors!

JR a dit…

Je ne te prends pas pour une idiote, je n'avais pas compris ton commentaire, d'ailleurs je ne le comprends toujours pas... pas grave, j'espère que t'es pas véxée.

Rose etc a dit…

si! je suis vachement vexée
tu me connais d'ailleurs je me vexe très facilement
ce que je veux dire JR, c'est que c'est marrant tous ces trucs où tu peux voir le monde dans la fenêtre de l'ordinateur, mais que c'est tout de même inquiétant (je veux dire que désormais par exemple, tu ne peux même plus faire pousser de l'herbe chez toi sans que le monde entier soit potentiellement au courant, pas plus que tu ne pourras fumer une cigarette ou te promener à poil...on pourra même regarder sous tes jupes que tu n'as pas, et je trouve ça désagréable
si je n'ai pas compris expliques-moi mieux ce que tu trouves de génial à ça

JR a dit…

oh tu sais je suis une poire pour tout ce qui est *moderne*, et je dois dire que se promener derrière son écran dans les rues de San Francisco a quelque chose de fascinant en plus d'être amusant et intéressant. oui je trouve ça génial. non, je n'ai pas vraiment d'inquiétude pour tout ce qui nous surveille, en haut et en bas, je ne fais rien de répréhensible, je ne m'inquiète pas pour grand chose à vrai dire (ça change, il y a encore un an j'étais un vrai angoissé de première!). Et puis j'ai le complexe du corn flakes tu sais bien!