vrac du dimanche soir

Alors voilà, Sarkozy est passé. Ségolène avait l'air vraiment détendue, d'excellente humeur malgré sa défaite, comme soulagée, c'est étonnant.
Bon, le ciel ne nous est pas encore tombé sur la tête et au moins on sera copain avec les américains maintenant (ah pardon? c'est pas bien ça? excusez).
En attendant je ne travaille ni demain ni après-demain et je suis bien content, j'en profite tant qu'on a encore les 10 jours de RTT et 28 congés payés annuels ainsi que les jours fériés comme le 8 mai, parce que maintenant c'est la France qui travaille et qui se lève tôt qui est aux manettes, fini le règne des glandeurs! Bien que je sois en repos demain je règle mon réveil à 6 heures pour me mettre dans le coup.
Je suis allé voter (école de la rue Pierre Budin dans le 18ème arrondissement), finalement ça n'a pas été si douloureux que ça de voter pour SR. Le reste de cette journée je l'ai passé à faire une traduction, un exercice que j'adore, me colleter avec les deux langues que j'aime, l'anglais et le français. C'est vraiment plaisant.
Ma nièce américaine est nommée professeur de français à l'Université du Maine à Augusta, je me réjouis à l'avance d'aller la visiter l'année prochaine, je vais enfin réaliser mon rêve de voir les couleurs de l'automne dans le Maine, il paraît que c'est fantastique...

7 commentaires:

Louis a dit…

C'est un jour très sombre pour la France. L'élection de Sarkozy signifie le rejet des valeurs progressistes françaises et l'adoption du néolibéralisme à l'américaine, avec toutes les conséquences négatives à anticiper.

J'ai écrit un texte à ce sujet sur mon blogue si une perspective québécoise sur le sujet vous intéresse.

Rose etc a dit…

alors tu vois c'était pas si difficile que ça de voter pour une femme, sereine dans la défaite (parce que c'est une femme et qu'elle en a vu d'autres, en tant que femme, et qu'elle ne se laisse pas abattre comme un homme, car elle n'a pas l'orgueil placé au même endroit qu'un homme)))

JR a dit…

ah bon? SR est une femme? :)
savais pas!

plus sérieusement je crois qu'en fait elle veut mettre la main sur le PS, comme quoi une femme, une sainte, peut aussi être ambitieuse!

Rose etc a dit…

qui te parle de sainte?
elle veut, elle veut, et les autres, ils veulent pas peut-être?
pourquoi elle n'aurait pas le droit de mettre la main sur le ps?
c'est marrant tout de même d'observer les comportments à son égard

oui sarko en réalité est une femme (mais ce n'est pas un secret)

JR a dit…

j'ai pas dit qu'elle avait tort, mais je trouve que tu y vas un peu fort sur le fait que ségolène est une femme, oui c'est une femme et après? elle a beau être une femme elle est comme les autres politiciens.

Rose etc a dit…

non-non, justement, elle n'est pas comme les autres politiciens, d'ailleurs elle l'a prouvé à plusieurs reprises, mais je comprends que pour toi la nuance (de taille) ne soit pas perceptible)))
aucun homme n'aurait réagi comme elle l'a fait en menant cette campagne, ni maintenant, c'est comme ça JR, c'est une femme, et c'est toute la différence avec un homme...

Anonyme a dit…

vivre, c'est d'abord survivre !
ce fut de tous temps et notre epoque n'y echappe pas.
survivre c'est apprendre, comprendre et travailler parfois dur et en exiger les recompenses legitimes.
trop de social enkiste notre economie et penalise les plus pauvres ; les pays modernes (et démocratiques) l'on bien compris, souvent geres par des responsables politiques de "gauche".

les bons sentiments et des philosophies fumeuses sont souvent improductifs dans l'efficacite. oui il y a des riches, c'est comme ça ! mais pourquoi les chasser, c'est du masochisme.

pragmatisme et realisme : le bon sens.