le mot du jour : desperate

Je parlais l'autre jour avec des amis de la traduction du titre de la série "Desperate Housewives" en français, ce n'est pas la seule série dont le titre n'est pas traduit, nous avons eu notamment "Six Feet Under" (Six pieds sous terre) ou "The X Files" (Les dossiers X), mais si le "desperate" fait bien sûr penser au français "désespéré" en fait c'est un "faux ami" qu'on pourrait traduire par "pathétique", "à cran", "en manque", "dans tous ses états", dans "desperate" le désespoir se teinte d'un nuance d'urgence, de situation extrême, d'acharnement. Désespéré se dit "hopeless" littéralement sans espoir. Je pense qu'il aurait fallu traduire le titre "Desperate Housewives" par "Ménagères aux abois" ou "Ménagères au bord de la crise de nerf".

2 commentaires:

R J Keefe a dit…

Excellent billet - j'ai appris trois ou quatre mots. Vous mettez le doigt sur la tendance anglophone à dénaturer les mots forts dans un usage quelconque. "Terrific," "fantastic," even "wonderful."

Pascale Soleil a dit…

What's missing is the echo of the Emerson quotation: "Most men lead lives of quiet desperation." The housewives aren't quite so quiet, but I think the thought is still there.

Maybe: effrénees?
Or: impatientes?
or, perhaps, with the appropriate amount of existential angst:
écoeurées