le moindre mal

Les inquiétudes et les peurs suscitées par l’éventuelle élection de Sarkozy à la présidence de la République ne sont pas sans fortement me rappeler les angoisses et les peurs qu’avait suscité l’élection de François Mitterrand en mai 1981. Je me souviens que les bonnes sœurs de l’école privée de ma nièce faisaient prier les enfants pour que "Mitterrand ne soit pas élu", bien des gens prédisaient "les chars russes dans Paris", la nounou de ma nièce, une brave femme qui avait amassé, avec son mari, à force d’économies un tout petit capital, disait "ils ne vont pas tout nous prendre, hein ? ils ne vont pas prendre notre petite maison, n’est-ce pas ?", plusieurs célébrités de la droite avaient dit qu’elles s’exileraient si par malheur le candidat de la gauche gagnait. Ces jours là, la peur était de droite, aujourd’hui l’angoisse est de gauche mais je la crois tout aussi injustifiée, les peuples ont la mémoire courte. Non je ne crois pas que l’élection de Sarkozy mettra la France à feu et à sang, pas plus que je ne crois que Sarkozy soit un dictateur en puissance.

Mais je peux me tromper.

Car je crains le populisme réactionnaire de Sarkozy, son anti-élitisme, ses grandes simplifications (comme si les choses au fond n’étaient pas complexes et les solutions énergiques et simples ne demandaient qu’à être appliquées pour réussir), ses opinions eugénistes, ses accointances avec les hommes de pouvoir et d'argent, son absence de scrupules, son ego démesuré, sa tendance à la brutalité. Je ne pense pas qu'on puisse changer la mentalité bordélique, incivique et ronchonne des Français et en faire ce qu'ils ne sont pas par la simple volonté.

D'un autre coté je ne peux pas souffrir Royal, elle m'exaspère, je la crois incompétente pour diriger le pays, elle n'a absolument pas l'envergure d'un chef d'état, je trouve que son projet n'est pas de nature à redresser le pays, je crains son autoritarisme et son imprévisibilité. Je pense que son élection signifiera toujours plus de stagnation, d'assistanat, de solutions pis-aller qui ne fâcherons personne mais qui ne résoudront rien.

Mais voilà, la démocratie ne consiste pas à se défiler devant l'urne. J'ai longtemps envisagé de voter blanc, mais je suis sûr que je le regretterai. Entre deux maux il faut choisir le moindre.

Et le moindre mal est, à mon avis, Royal.

7 commentaires:

Pascale Soleil a dit…

Bonne chance... la démocratie n'est point parfaite, comme tu le dis.

On n'as que voyer ce qui s'est passé chez nous, les américains, pour s'assurer que le peuple peut se tromper plusieurs fois.

Le correctif arrive, de temps en temps, trop tard (s'il vient d'arriver justement).

Anonyme a dit…

Conclusion de votre post du 2 Mai, on avait bien compris votre choix !



bon vote

Marc a dit…

C'est rarement l'honneur et l'enthousiasme qui motive notre choix en démocratie (cela peut tout de même arriver parfois). Cependant votre démarche, vue de loin, semble intéressante et responsable.

À la fin, vive la France !

marco a dit…

Bonjour
Lecteur de longue date de votre blog, je me permets de vous indiquer ce lien http://regardeavue.com/index.php/2006/05/21/10-sans-casque-ni-bouclier-temoignage-dun-ex-officier-de-police vers une interview d'un ex-opj qui décrit le fonctionnement de la police depuis que la "culture du chiffre" s'y est imposée ... un discours de citoyen qui fait du bien à entendre, mais aussi un témoignage de ce qu'avec NS il n'y a pas seulement un problème de personnalité comme vous le soulignez, mais aussi de méthode .. et de résultats !
Concernant SR, assez d'accord avec vous, je lui reconnais toutefois d'avoir fait "bouger les lignes" côté PS .. trop peu et trop tard ? en tout cas j'en voudrai plus aux éléphants qu'à elle en cas de raz-de-marée ump
Bon dimanche !

marco a dit…

http://regardeavue.com/index.php/2006/05/21/10-sans-casque-ni-bouclier-temoignage-dun-ex-officier-de-police
(le lien avait été coupé)

Rose etc a dit…

La ségo, elle est obligée de faire dans la démago, et elle sera entourée pour gouverner, il ne faut pas se baser que sur sa campagne, elle a prouvé à plusieurs reprises dans ses fonctions qu'elle savait y faire, faut arrêter de la caricaturer (c'est du parti pris, je le sais, mais quand même)))
elle a l'avantage d'être du côté du social, de la solidarité, de l'écoute et de la concertation
c'est tout de même moins borné que de l'autre côté
je déjeunais ce midi avec l'ami américain qui commence à se poser des questions, il est parti de là-bas pour ne pas avoir bush comme président, et il trouve que le petit nicolas lui ressemble étrangement
alors faut pas voter pour le moindre mal, faut voter pour elle, malgré ses erreurs, je trouve qu'elle s'est bien battue pour faire entendre sa voix, d'abord au sein de son parti, puis pendant la campagne, elle a été agressée de toutes parts, parce que c'est une femme, et à ce titre, je trouve qu'elle n'a pas perdu le nord, et je crois qu'elle gardera le cap si elle est élue...mais...est-ce possible? j'ose l'espérer...

la rose rouge a dit…

et puis j'y reviens...
il faut arrêter avec ces histoires d'incompétence parce qu'elle porte une jupe et des talons...
c'est un peu ridicule, et on se demande à ce niveau qui est incompétent...pour juger ainsi une femme;-)