débat du soir

Débat Sarkozy - Royal : j'écoute d'une oreille un peu distraite. Il me semble que Royal se défend bien, qu'elle est accrocheuse, pugnace mais sa diction est soporifique et ses propositions toujours aussi floues. Elle essaie d'agacer Sarkozy et elle y réussit presque, adoptant souvent un ton de maitresse d'école à l'égard de son adversaire elle retourne à son avantage des situations où elle se trouve mise en danger avec apparente facilité. Elle n'est pas mauvaise du tout dans cet exercice et c'est Sarkozy qui parait trébucher, qui semble par moment fuyant. Elle le nargue, il la ménage, elle tape, il recule, dans ce combat Sarkozy n'est pas à son aise, cherche tout le temps l'approbation de PPDA, comme s'il le prenait à témoin, lui le seul autre homme de cette assemblée. Je pensais que Royal se ferait étriller dans un débat contre Sarkozy, mais non, elle a tenu et avec classe, elle a même peut-être gagné la confrontation, et des voix.

Retour en force du rhume des foins (with a vengeance) après dix jours de répit et surtout quatre jours à la campagne exposé sans mal aucun à toutes sortes de pollen (ô ironie). Cet après midi un saut à la pharmacie, prise de Zyrtec, ce soir ça va un peu mieux.