débat du soir

Débat Sarkozy - Royal : j'écoute d'une oreille un peu distraite. Il me semble que Royal se défend bien, qu'elle est accrocheuse, pugnace mais sa diction est soporifique et ses propositions toujours aussi floues. Elle essaie d'agacer Sarkozy et elle y réussit presque, adoptant souvent un ton de maitresse d'école à l'égard de son adversaire elle retourne à son avantage des situations où elle se trouve mise en danger avec apparente facilité. Elle n'est pas mauvaise du tout dans cet exercice et c'est Sarkozy qui parait trébucher, qui semble par moment fuyant. Elle le nargue, il la ménage, elle tape, il recule, dans ce combat Sarkozy n'est pas à son aise, cherche tout le temps l'approbation de PPDA, comme s'il le prenait à témoin, lui le seul autre homme de cette assemblée. Je pensais que Royal se ferait étriller dans un débat contre Sarkozy, mais non, elle a tenu et avec classe, elle a même peut-être gagné la confrontation, et des voix.

Retour en force du rhume des foins (with a vengeance) après dix jours de répit et surtout quatre jours à la campagne exposé sans mal aucun à toutes sortes de pollen (ô ironie). Cet après midi un saut à la pharmacie, prise de Zyrtec, ce soir ça va un peu mieux.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Si est pour Mme Royal, on dit qu'elle a été "pugnace" faisant reculer M.Sarkosy dans ses cordes.
Si on est pour M.Sarkozy, on dit que Mme Royale aura été agressive et floue face à un adversaire précis et calme.

Que l'on m'explique pour quelle raison ce genre de débat doit être un match de boxe ( je te donne un coup je te rends un autre coup ...)
l'avenir des français mérite autre chose non ?

PS : Ce n'est pas 17% de l'energie nucleaire dans la production électrique francaise, ni meme 50% comme le pretend M.Sarky mais 76% de la production élèctrique nationale.

Conclusion de votre post, on a bien compris votre choix !

bon vote

JR a dit…

Contrairement à ce que vous semblez penser, je n'ai pas encore fait mon choix et même pour le moment je pense à un non-choix comme vote... Je ne sais pas ce qui dans mon billet peut vous faire deviner pour qui je me suis décidé.

Rose etc a dit…

je suis assez d'accord avec ce que tu dis
c'est marrant je voyais hier dans ce débat, un rapport homme/femme dominant/dominé inversé, comme si Sarko aimait se faire dominer par une femme (paraît que sa femme s'est tirée, et elle a pas l'air drôle sa gonzesse)))
je crois que Ségo aime bien dominer les hommes
bref c'était comme un vieux couple qui est dans le rapport de force
qui va gagner?
sans doute le pauv'gars, car on prend souvent parti pour le plus faible (et le plus faible, c'est bien le petit...)

R J Keefe a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
R J Keefe a dit…

Moi je suis un peu opposé à la stratégie de non-vote. Chez la démocratie, il faut commettre des fautes.

Andre-Francois a dit…

RJ a raison: le non-vote est une erreur stratégique et une incivilité, je regrette énormément que tant que bayrou-tistes disent qu'ils veulent s'abstenir. de fait, s'abstenir cette fois c'est voter Sarko, j'en ai bien peur. donc ce n'est aps réellement un non-choix.