du vent dans les voiles

paris, restaurant kashmir


Grande campagne au boulot pour mieux gérer les mails. Il faut dire que le trafic de mails est inouï. Mais qu'est-ce que c'est pratique! Cependant dès qu'un nouvel outil est popularisé les gens font n'importe quoi avec. Comme par exemple écrire avec un papier à lettre décoré ce qui alourdit considérablement le mail (et fait ridicule, accessoirement), ou alors n'écrire ses mails qu'avec Word, ou bien joindre des pièces qui pèsent des tonnes de mégabits - photos trop lourdes, fichiers PowerPoint énormes. Moi j'écris mes mails en texte brut, tout ce qui est un peu lourd et destiné à être lu seulement est en pdf... Je n'ai donc pas besoin de suivre les formations prévues!

Dans mon rêve de ce matin je passais un examen d'embauche devant un psychologue, qui devenait plus ou moins médecin, puis conducteur de train et qui avait une crise cardiaque au volant de son train et moi, du coup, j'étais obligé de repasser l'examen psycho parce qu'il (le précédent psy) ne l'avait pas retranscrit avant de trépasser, sans compter que le train en question plus haut avait du retard et qu'il fallait trouver un nouveau conducteur et que les voyageurs ne cessaient de me manifester leur mécontentement... Je me demande ce que j'ai au cerveau, des fois!

Hier il a fait un vent terrible, ça hululait, ça secouait mes volets, mes fenêtres. L'immeuble où j'habite est une barre de 12 étages de haut sur environ 200 mètres de long orienté pile Est-Ouest. Le vent d'Ouest est le vent dominant et en cas de tempête l'immeuble fait spinnaker, en haut, sans vis-à-vis, c'est toujours assez spectaculaire. Ce qui est le plus impressionnant c'est le bruit que ça fait un coup de vent: ça grogne, ça gronde, ça cogne, ça grince, ça s'infiltre en sifflant - voire en hurlant - dans la moindre ouverture, ça fait claquer les portes, les volets...

A. est content de ma traduction, me reste à la finir, maintenant.

En ce moment je lis du théâtre ou sur le théâtre : des pièces de Xavier Durringer, Noëlle Renaude et un livre de Michel Vinaver sur l'analyse théâtrale. Envie de faire du théâtre bien sûr. Voir si il n'y aurait pas un club dans le quartier.

J'ai plusieurs films en DVD à voir : Broken Flowers, Human Nature et à revoir : Le château ambulant, Le château dans le ciel, Lost in Translation. J'aimerai qu'une chaîne du câble passe les deuxièmes et troisièmes saisons de The Wire (Sur écoute), mais je crois que je vais être obligé de me les procurer différemment. Vu la quatrième saison de The West Wing, pas mal mais s'essouffle un peu. Vu la quatrième saison de 24 qui est à mon avis la meilleure so far. En ce moment c'est plutôt le désert à la télévision, coté séries.

paris, neon

Aucun commentaire: